Omgaan met het levenseinde

Gepubliceerd op 26 juni 2021 om 14:00

David Bowie in ‘Blackstar’

Leonard Cohen in ‘You want it darker’

En nu Arno in ‘Vivre’

 

Oog in oog met de dood

Bewust terugblikken en afscheid nemen

Met sterke muziek

Met diepsnijdende teksten

 

Heel nederig

Met zeer helder besef van eigen kwetsbaarheid

“There is a  crack in everything

There was a crack in my life”

En klaar voor de laatste tunnel,

de tunnel van de eenzaamste alleenzaamheid

 

Met een ode

aan wat het meest wezenlijke en het hoogste was,

wat blijft over de dood heen:

de liefde, de zorg om elkaar.

 

Het ultieme album:

het is telkens een ontroerend, religieus afscheidsritueel

Het is mee binnentreden in de finale aanvaarding en overgave

 

Wat een vrede!

Wat een transcendente muziek!!

Wat een laatste smeekbede en hoop op gerechtigheid!!!

 

Dankjewel, ‘Solo gigolo’ Arno!!

 

 

Je veux vivre

 

Je veux vivre dans un monde
Sans jalousie, sans amants
Et où les pessimistes sont contents
Je veux vivre dans un monde sans papiers
Et où mon foie arrête de pleurer

Je veux vivre dans un monde sans pilules
Où les riches, et les pauvres
N'existent plus
Je veux vivre dans un monde
Où les chiens embrassent les chats
Et où ils dansent
Ils dansent une rumba

Je veux vivre dans un monde
Où les malheureux sont heureux
Je veux vivre dans un monde
Où Dieu, il est amoureux
Je veux vivre dans un monde
Sans chichis
Et où les cons font pas
Font pas de bruit

Je veux voler très haut, libre
Comme un poisson dans l'eau
Et dans ma bouche, pas de mots
Je veux vivre dans un monde
Sans cholestérol
Avec une overdose de Rock'n'roll

Je veux vivre dans un monde
Où on doit pas chercher ..
Chercher la beauté
Chercher la vérité

 

Arno

PS

Met de wens en de hoop dat Arno nog geneest.

 


«   »

Reactie plaatsen

Reacties

Er zijn geen reacties geplaatst.